Cher Toi,

Ce sera la deuxième fois que je te pose un lapin et que je loupe notre rendez-vous… !

Et oui, pardonne-moi, mais pour la deuxième fois, je renonce à toi.

On se croisera de toute façon, puisque le 22 Avril 2018 au Connemara, je  viendrais, je te devinerais, mais je courrais ton petit frère,

le Semi-Marathon !

 

Je pourrais t’expliquer, que cette fois encore, j’ai manqué de temps pour me préparer…

Ce serait honnête, car oui, j’ai été malade cet hiver à plusieurs reprises et ça m’a beaucoup fatigué. 

J’ai aussi été bloquée du dos pendant plus d’une semaine, et ça m’a aussi fatigué.

C’est, du coup, quelques entrainements que je n’ai pas pu faire… quelques heures de course à pied que j’ai manqué.

Je pourrais aussi, te raconter que mon travail me prend beaucoup d’énergie.

Ca serait vrai, car depuis mi- janvier je travaille plus, beaucoup plus. Je fais des heures supplémentaires, le soir, le samedi. Ça me fatigue,

ça me stress et ça me pompe beaucoup de temps que je perds en heures d’entrainements.

Voilà, je pourrais te dire tout ça, et ce serait bien sûr vrai, sauf que non, je ne veux pas te dire tout ça !

Je ne veux pas, parce que je crois que tout ça, ce n’est pas que ça… !

 

J’ai beaucoup réfléchi, j’ai beaucoup hésité, j’ai beaucoup pensé, j’ai fait des calculs, des plans sur la comète. Me suis fait des nœuds

à la tête, lu et relu des plans d’entrainements, qui sont finalement restés dans le néant !

 

Souviens-toi, notre premier rendez-vous manqué !

Plus d’un an avant j’avais la date. De quoi bien me préparer.

Pas d’excuse de temps cette fois -ci puisque à mon travail, c’était une période plutôt creuse.

Par contre, quand même, une bien vilaine tendinite qui a durée, durée … !

Et arrivé en septembre pas suffisamment préparé !

Je t’annule et me rabat sur le petit dernier, le 10kms à l’autre bout du monde.

Une bien belle aventure tout de même.

 

Je rentre et je décide alors de  reprendre, à nouveau, rendez-vous avec toi, pleine de bonne volonté, et pleine d’ambition aussi.

Je ne peux pas en resté là ?

 

De nouveau, toujours, beaucoup de temps devant moi. Je pose la date 7 mois avant.  Ca laisse du temps.

Puis le temps est passé, et les entrainements ne se sont pas cumulés… !

 

J’ai encore cette fois-ci merdé !

Je ne me suis pas assez préparée et aujourd’hui à 28 jours de notre rendez-vous, je décide de l’annuler.

Et si, … j’en reste là !!!

 

L’histoire se répète, mes histoires se ressemblent …!

 

La différence, c’est que cette fois-ci, je n’annule pas la mort dans l’âme, mais plutôt libérée. 

 

Je me suis analysée, et je crois en toute honnêteté, que je n’ai pas envie de te  fouler, et c'est pas plus compliqué ! 

 

Toi, la course mythique, la course de l’aboutissement, la course d’une vie pour certains, je ne suis pas encore mure pour toi.

 

Je me suis longtemps dit, que je pourrais quand même te courir, et pour le coup, on aurait eu vraiment du temps ensemble.

6 heures et surement plus d’ailleurs !

Mais à quoi bon,

Car Toi le Marathon, puisque dans mon cas, pour une bonne part j’allais marcher ? 

Et bien à Toi, le Marathon, Je pense te devoir plus de respect !

 

Je te rencontrerai, peut-être, quand ce sera le moment, quand dans ma tête il sera temps !

Mais d’ici là, je vais grandir, et continuer à courir, … !

 

image